Le préfet de l’Hérault Pierre de Bousquet demande à Robert Ménard de revoir son projet de crèche à l’hôtel de ville de Béziers, révèle le Midi Libre :

Robert Ménard

En cette période de l’Avent, Robert Ménard a voulu une crèche dans le hall d’entrée de l’hôtel de ville de Béziers. Un projet controversé et contesté, notamment par le Parti communiste (…). Le préfet de l’Hérault, saisi par les opposants à la fameuse crèche, vient d’envoyer un courrier au premier magistrat biterrois. Dans cette lettre, le représentant de l’Etat demande à Robert Ménard de revoir les modalités de son projet.

La missive datée du 28 novembre, fait savoir au maire qu’une installation au sein même des locaux municipaux semble contrevenir aux dispositions constitutionnelles et législatives garantissant le principe de laïcité. Le préfet invite Robert Ménard « à reconsidérer son projet, dans son principe ou dans ses modalités ».

Nous sommes une civilisation judeo-chrétienne et la crêche fait partiié de notre patrimoine. Le Préfet va-t-il  nous interdire d'avoir une crêche chez nous?

Il a le soutien de Philippe de Villiers quand il déclare:

Interrogé jeudi dans « Carrément Brunet » sur RMC, Philippe de Villiers revient sur l’installation en 1988 dans le hall du Conseil général de Vendée qu’il présidait alors d' »un sapin de Noël constellé d’étoiles » et d' »une crèche de Noël » à l’occasion d’une petite fête organisée pour les orphelins du département, le tout « à la demande du personnel ». Alors que sa crèche a été récemment interdite, il n’hésite pas à parler de « méthode terroriste », de « laïcisme totalitaire » : « On se croirait en Union soviétique ! » lance-t-il.

 

Eric Ciotti a ajouté 2 nouvelles photos — avec Jean Luc Molet et 2 autres personnes.

Je viens d'apporter la touche finale à la décoration du hall du Conseil général des Alpes-Maritimes pour les fêtes de Noël : la crèche qui m'a été offerte à Lucéram ce week-end.

Je refuse de voir notre héritage, nos traditions, notre identité et notre histoire mis au placard !

« Je suis laïc mais je ne suis pas amnésique », explique Stéphane Ravier, le maire FN des 13e et 14e arrondissements, ce vendredi sur BFM TV. « Votre combat est pitoyable, dérisoire, grotesque », déclare-t-il à l’intention de David Gozlan, secrétaire général de la Fédération nationale de la Libre Pensée .Un de plus a sélevé contre l'interdiction de crêche.

Clothilde de Cannes la Bocca vient de lancer une pétition qui a reçu en peu de temps prés de 50000 signatures.

LA LIBERTE devrait être la régle de base